Si belles en ce mouroir, Marie Laborde

Présentation. Dans une résidence pour personnes âgées, Alexandrine, quatre-vingt-cinq ans, Gisèle, quatre-vingts ans et Marie-Thérèse, cent ans, fomentent des idées de vengeance contre des hommes qui les ont maltraitées : un mari, un voisin, un gendre. Les histoires du passé et les projets de meurtre s’entremêlent alors aux parties de Scrabble, promenades dans le parc, séances de kiné, bisbilles avec l’aide-soignante, déjeuners infects… et tout ce qui fait le quotidien des résidents. On rit de la mort, on s’indigne sans larmoyer, et l’on se révolte patiemment…

Mon avis. Un bon moment. Ni plus. Ni moins.

Focus sur Alexandrine qui relate, par petites tranches de vie douces amères, son quotidien dans une maison de retraite, avec la compagnie particulière de Gisèle et Marie-Thérèse. Chacune a vécu/vit des expériences pas forcément heureuses. Elles tuent le temps qu’il leur reste en se racontant mutuellement leurs/des histoires avec la « complicité » (bien) involontaire des résidents et autres infirmières/aide-soignantes…

En outre, Alexandrine s’est lancée dans l’écriture d’un événement qu’elle tient à mettre sur papier avant son éventuel départ « vers d’autres cieux », car elle a bien des choses à raconter sur son défunt mari… mais difficile d’être tranquille quand certains pensionnaires sont parfois envahissants, sans parler du personnel soignant qui s’immisce dans les chambres sans frapper…

Un éclairage sur ce que (ne) peut (pas) être une (in)certaine fin de vie…

Merci à Gilles Paris et aux éditions François Bourin pour ce partenariat.

Une réflexion au sujet de « Si belles en ce mouroir, Marie Laborde »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s