De joie coulent mes larmes, Lena Walker

Présentation. Il y a un an, Romy Bavarois a abandonné Nice et son poste de juriste pour revenir s’installer auprès de sa grand-mère à Saint-Tropez. La presque trentenaire qui s’est toujours rêvé une carrière à la télévision se laisse pourtant vivre entre son fiancé, son emploi de vendeuse de soufflés tropéziens et sa volubile grand-mère.

Jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars, qui ne lui annonce rien de moins que l’explosion de son quotidien si bien réglé. Prête à tout abandonner pour se lancer à la conquête de son destin, Romy est-elle réellement en chemin vers le bonheur ?

Couverture De joie coulent mes larmes

Mon avis. Mitigé, je peux le dire…

Ce livre se lit extrêmement vite, je dois le reconnaître. Je sais aussi que, souvent, il y a peu de surprises dans ce genre de récit : c’est le cas ici où l’on devine d’emblée où le vent emportera Romy, sentimentalement parlant. Ce n’est pas grave en soi : à partir du moment où l’on se lance dans la lecture de ce que l’on appelle un roman feel good, on en accepte les codes.

Où le bât m’a-t-il donc blessée ? Hé bien les choses s’enchaînent trop naturellement. Bien sûr, la vie de Romy n’est pas un long fleuve tranquille – la trahison de son futur mari et de sa « meilleure amie » annoncent très vite la couleur – ; cependant, les « difficultés » rencontrées s’aplanissent un peu trop rapidement et les solutions lui tombent tout cuit dans la bouche…

À noter que deux personnages m’ont particulièrement plu : Mamilou, la grand-mère de Romy qui l’a élevée, vieille dame pour le moins originale ; et Paul, l’ami de toujours.

Ce titre entre dans le Challenge « Un genre par mois », proposé par Iluze (romance, érotisme pour février).

Une réflexion au sujet de « De joie coulent mes larmes, Lena Walker »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s