À pas de loup, Isabelle Villain

Présentation. Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s’installer à La Barberie, un éco-hameau niché en plein cœur des Alpes-de-Haute-Provence, c’est bien pour fuir un quotidien trop pesant, pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons.

Mais l’équilibre de cette nouvelle va un jour se fissurer. Un grain de sable va s’infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique...

Couverture À pas de loup

Mon avis. Une lecture aisée… mais l’histoire « s’éparpille » quelque peu selon moi…

Dans un premier temps, on apprend à découvrir les principes qui régissent le hameau de La Barberie : quelques familles ont décidé de « tout plaquer » pour « vivre autrement », en respect avec la nature et ce qu’elle peut leur offrir. Les décisions sont prises collégialement et comme l’aurait souligné Candide, « tout va bien dans le meilleur des mondes ».

« Un véritable havre de paix. Un petit coin de paradis. Quelques vieilles maisons en pierres sèches. Une grange. Une fontaine. Un lavoir et un séchoir à foin.

Le vert tendre des prairies alterne avec celui plus sombre des pins et des argousiers. Au printemps, les genêts apportent une touche de couleur jaune soleil. Un parfum de miel. Envoûtant. » [p. 4]

Dès le départ survient un fait inquiétant : la disparition de Martin, le petit garçon de Rosalie, aujourd’hui séparée de son mari. Ensuite sont évoquées les raisons qui ont poussé chacune des familles à renier un mode de vie qui ne lui convenait plus pour atterrir à la Barberie.

Le récit se lit aisément et aborde de nombreux sujets ; cependant, l’histoire « s’éparpille », selon moi, dans différentes directions : l’écologie, le refus d’une vie « conventionnelle » et consumériste, les problèmes posés par les loups, les difficultés de la vie en communauté… et les éléments relatifs à l’aspect « thriller » arrivent tardivement et « en bloc ».

À noter que la fin est excellente !

Merci aux éditions Taurtnada pour ce partenariat.

2 réflexions au sujet de « À pas de loup, Isabelle Villain »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s