Hush, hush, Becca Fitzpatrick

Présentation : sans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père quelques mois auparavant. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d’arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais la vie de Nora est déjà bien trop remplie. Comment Patch peut-il en savoir autant d’argent sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ?

Alors que les deux adolescents se rapprochent, Nora prend peur : un inconnu masqué attaque sa voiture, sa chambre est fouillée, mise à sac […]

hush, hush.jpgMon avis ? Force est de constater que vu l’engouement suscité sur la Toile par ce livre, il a fini par m’intriguer ; du coup, quand Myrddin m’a proposé d’en faire une LC sur Livraddict, j’ai sauté sur l’occasion puisqu’il est maintenant disponible en poche.

Autant le dire tout net, je me suis laissé emporter par l’écriture facilement accessible, sans être simpliste, et si on ajoute à cela le fait que les pages tournent par elles seules en regard de l’intrigue, vous comprendrez qu’il m’a suffi de quelques jours pour le terminer.

L’impression qui a dominé chez moi durant la lecture, c’est un certain malaise ; oh, rien de « traumatisant », loin de là, disons juste qu’à l’instar de Nora, je ne savais pas sur quel pied (quelle roue (!)) danser à propos de Patch (c’est un prénom, ça ?).  Son sourire ironique et son regard insondable sont tellement souvent soulignés (un rien répétitif, d’ailleurs) qu’il m’était impossible de me faire une réelle idée de ses véritables desseins ; pourtant, j’ai particulièrement apprécié cette valse-hésitation, autant dans le chef de Nora que « chez moi ».

   «  –  Alors, cette nouvelle camarade.  Elle est comment ?

     –  Grand, ténébreux et énervant.

   Et désagréablement insondable.  Les yeux de Patch étaient deux sphères opaques.  Ils absorbaient tout, sans rien trahir.  D’ailleurs, je ne voulais pas vraiment en savoir davantage sur son compte, ce que j’avais pu voir me suffisait largement. 

   Ou plutôt… si.  À vrai dire, ce que j’avais vu me plaisait beaucoup.  Ses bras sveltes, longs et musclés, les épaules larges, mais décontractées, et ce sourire… amusé et enjôleur.  J’essayais sans succès de me convaincre, d’ignorer ce qui devenait peu à peu irrésistible. »

   « Coiffé d’une casquette d’un bleu délavé, Patch se tenait contre la clôture, les mains sur le grillage.  Malgré la météo maussade, il ne portait pas de veste,  mais était entièrement vêtu de noir.  Son regard opaque, insondable, se braquait sur moi avec une intensité éloquente. »

Je me dois de préciser, puisque la remarque a souvent été faite, que je ne suis nullement capable d’y déceler une quelconque ressemblance avec un certain Twilight pour la simple et bonne raison que je n’ai pas lu cette saga (et n’ai pas l’intention de le faire, à tout le moins dans l’immédiat).  Je ne suis d’ailleurs pas spécialement friande de ce genre de récit, la partie n’était donc pas forcément gagnée d’avance mais j’ai passé un agréable moment et je lirai bien volontiers la suite…

Je remercie chaleureusement les Editions du Masque (collection MSK) qui offriront gracieusement un exemplaire de Crescendo, la suite de Hush, hush, à un des participants à cette LC.

Chez Asilys ; _ananas_ ; Kassandra ; Naminé ; bubblegirl67 ; platinegirl ; myrddin ; Chitepuce ; Sookies ; Benjamin59 ; Rose ; Adora ; love-of-book ; LaetiChOùuxx ; Cathy ; nanet ; Yumiko ; Moody ;

 

[Les lectures terminées à mettre en ligne : le 3/7 : Les Eveilleurs, Livre I : Salicande de Pauline Alphen (LC) ; le 15/7 : Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet (challenge « Un mot, Des titres… »)]

Publicités

19 réflexions au sujet de « Hush, hush, Becca Fitzpatrick »

  1. Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule mal à l’aise à cause de la lecture… Il est vrai qu’au début, Patch est un peu flippant avec son sourire, son regard et le mystère qui plane sur lui.

    J'aime

  2. Je trouve que c’est le personnage qui a été le plus travaillé par l’auteur. Il est très bien construit aussi bien dans son caractère que son histoire.
    Vivement le tome 2, je vous le dis 🙂

    J'aime

  3. Well, tu as de la « chance » de ne pas avoir lu T, et de ne pas avoir ressenti l’énorme sensation de similitude du début. Ceci dit en passant… T est une belle série…
    Patch (oui, quel prénom) est un type que j’ai bien aimé justement par son côté mystérieux-dangereux.
    Je regrette une écriture un peu faible, un manichéisme trop présent et … une facilité déconcertante, à la fin.
    Biz

    J'aime

  4. Bonjour,
    De passage sur ton blog, que je découvre par la même occasion 😀
    Comme tu as remarqué pour ma part je n’ai absolument pas accroché à cette lecture. C’est marrant tout comme toi j’ai senti ce petit malaise.
    Magrés tout j’essayerais de lire le tome 2 pour voir comment « l’affaire » évolue, mais je ne me fais pas trop d’illusion xD
    Un excellent dimanche à toi & à très vite.
    Benjamin…

    J'aime

  5. Ah je suis contente que ce premier tome t’es plus aussi. Je n’ai pas vraiment fait attention aux répétitions des descriptions de Patch moi ^^
    Vivement la suite pour octobre en LC il me semble.
    Bonne lecture, biz

    J'aime

  6. Un de + dans ma WishList, tu m’as donné envie avec ton billet !
    Et si un jour tu te décides pour les 4 tomes de Twilight, dis-le moi, on fera une LC 🙂 Je les ai achetés sur Ebay il y a des mois et je n’arrive pas à m’y mettre (alors que j’aime bien les vampires).

    J'aime

  7. Oh, là, je pense qu’il vaut mieux que tu ne m’attendes pas : je n’ai aucune envie de lire Twilight… Ce qu’il risque de se produire, et encore, c’est que j’écoute la version audio du tome 1 que j’ai gagnée il y a quelques mois…

    J'aime

  8. Ma dernière lecture a été suscitée par tes conseils. Et celle du jour également ! J’ai commencé « Hush Hush » ce soir… alors, pour moi qui ai lu Twilight, je peux te dire que la ressemblance (au moins dans la scène de rencontre puisque je n’ai lu que quelques pages)… n’est pas une ressemblance… c’est juste une COPIE, avec tous les mêmes ingrédients… je trouve cela à la fois pathétique (c’est vraiment presque du mot à mot dans les adjectifs) et tentant (puisque j’ai aimé Twilight, je risque d’aimer celui-ci aussi =D). A suivre !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s